Le premier jardin de Bébé

Le premier jardin de Bébé regorge de végétaux pour chouchouter sa peau.

© Ruth Black - Fotolia.com

Expert en phytodermatologie appliquée, le Laboratoire Sicobel a puisé au coeur du monde végétal des ingrédients tout doux parfaitement adaptés à l’épiderme de Bébé.

Découvrez ces végétaux pour connaître ses bienfaits sur la peau de Bébé.

Rose (eau florale)
Description :

Cultivée depuis plus de 5000 ans, la rose, Reine des fleurs, est douce, délicate et fragile. Ses pétales duveteux ou lisses rappellent la texture de la peau. Dotée de nombreuses vertus et d’un parfum subtil, la rose est le produit de beauté qui a traversé les siècles.

Tradition :

Depuis la nuit des temps, la rose est utilisée dans la tradition pharmaceutique pour ses nombreuses vertus médicinales. Elle était autrefois employée sous forme de poudre, d'infusion, d'eau de rose pour apaiser les irritations cutanées et calmer de nombreuses douleurs : maux de tête, maux de gorge, rages de dent, douleurs oculaires...

Symbole et légendes :

La rose est une des fleurs emblématiques dont la signification est la plus riche. Symbole d’amour pur et innocent, elle est depuis la nuit des temps associée à la naissance.

  • En Grèce, la rose était la fleur d’Aphrodite, déesse qui préside le renouvellement des existences par l’amour. A l'époque romaine, elle devint également celle de Vénus. Ainsi, dans le célèbre tableau de Sandro Botticelli « la Naissance de Vénus », des roses tombent du ciel dont la naissance aurait coïncidé avec celle de Vénus.
  • Dans le langage des fleurs, la rose blanche symbolise la naissance, tandis que les boutons de rose représentent l'enfance innocente.
  • La Rose possède le prestige de donner son nom à des milliers de petites filles.
Procédé d’obtention :

Eau florale obtenue par entraînement à la vapeur d’eau des pétales frais de Rose Biologique. Il faut environ 1 500 fleurs pour obtenir 1 gramme d'huile essentielle.

Propriétés

En application cutanée, l’eau florale de Rose est recommandée pour le soin des peaux délicates. Elle adoucit les peaux sèches et sensibles. Rafraîchissante et hydratante, elle apaise les rougeurs et calme les irritations.

Guimauve (extrait de racine)
Description :

Plus robuste que ses cousines, les mauves, la guimauve est une grande plante à feuilles veloutées avec des fleurs rose pâle ou blanche. Pouvant atteindre jusqu’à 2 m de hauteur, elle dispose de fortes tiges maintenues par d’épaisses racines. Ses feuilles ecouvertes d’un duvet feutré lui donnent un aspect soyeux et semblent déjà annoncer des vertus adoucissantes.

Tradition :

Depuis l'Antiquité, la guimauve est cultivée dans les jardins pour ses vertus thérapeutiques. La guimauve, dont le nom scientifique vient du grec « altho » qui signifie guérir possède de nombreuses vertus.

Elle est utilisée pour ses propriétés antitussives (toux d'irritation) et anti-inflammatoires. Autrefois, la décoction de racine était employée pour soigner les dermatoses et autres irritations cutanées. Les racines de guimauve étaient également utilisées pour constituer des hochets que les bébés mâchaient au moment de la poussée des dents. Les substances contenues dans la racine vont apaiser cette douleur insoutenable.

Propriétés cosmétiques :

La guimauve est la plante adoucissante par excellence. Les racines et les fleurs possèdent des propriétés émollientes (émollient : relâche et ramollit les tissus) grâce aux mucilages qu’elles contiennent. La guimauve est l'une des plantes les plus riche en mucilages.
Le mucilage est une substance végétale sécrétée par les cellules de certaines plantes. En présence d'eau, il augmente de volume et prend la consistance d'une gelée aux propriétés émollientes.

Cette substance confère à la guimauve ses propriétés adoucissantes et apaisantes. Elle aide à maintenir l’hydratation de la peau. BBcomBIO a rigoureusement sélectionné l’extrait de racine de Guimauve pour sa forte concentration en mucilages.

Noisette (huile végétale de Corylus avellana)
Description :

Le noisetier, appelé aussi coudrier, est un arbrisseau que l'on trouve dans les forêts et dans les bois. Son fruit, la noisette, se développe dans une coque en bois délicatement ouvrée, entourée d’une collerette échancrée et frisée.

La noisette est un akène qui contient une graine renfermant le taux le plus élevé de lipides parmi les fruits oléagineux.

Symbole et légende :

Depuis des siècles, légendes et superstitions autour de la fécondité accompagnent le noisetier et son fruit la noisette.

Le noisetier est l’arbre de la fertilité de part l’abondance des noisettes qu’il produit, et parce que 9 mois séparent la fleur du fruit.

L’autre aspect symbolique de la noisette est sa forme ronde abritant un fruit tardif, à l’image de l’enfant dans le ventre de sa mère. De ce fait, dans de nombreuses traditions, la noisette est associée à la fertilité.

On déposait autrefois des noisettes bénites autour du lit nuptial et on servait un dessert à base de noisettes au cours du repas de noces.

En Angleterre, avant d'adopter la coutume de jeter du riz sur la mariée, une femme de la même famille que la mariée et ayant plusieurs enfants venait offrir à celle-ci des noisettes, à la sortie de l'église, pour lui souhaiter d’heureuses naissances.

Autrefois, les sourciers utiliseraient des branches souples de noisetier pour attirer deux autres symboles de fertilité : l'eau de source et les métaux ayant maturé/étant arrivés à maturité dans le ventre de la terre.

Propriétés

Riche en vitamine A et E et en acides gras insaturés (acides gras essentiels), l'huile de noisette est préconisée dans le traitement des irritations des peaux sèches et sensibles, auxquelles elle apporte souplesse et élasticité. Elle a également un fort pouvoir hydratant grâce à sa teneur en phospholipides.

Très fluide, elle pénètre rapidement et profondément l'épiderme sans laisser de film gras. Grâce à ses propriétés calmante, cicatrisante et nourrissante, elle est parfaitement adaptée à l’épiderme délicat de Bébé.

Tournesol (huile végétale de Helianthus Annuus)
Description :

Appelée communément Soleil des Jardins, cette plante originaire du Pérou porte merveilleusement son nom. Au fur et à mesure de sa croissance, elle se tourne vers le soleil du matin jusqu’au soir. Le plus extraordinaire de cette plante est sa composition. Elle offre deux types de fleurs : les capitules qui composent sa tête et les fleurs du pourtour qui lui donnent ses belles couleurs allant du jaune vif au rouge.

Au centre se trouvent des petits tubes verts qui deviendront les graines dont l’huile est extraite.

Doté d'une longue racine capable d'aller puiser l'eau située à 2 mètres de profondeur, le tournesol est cultivé sans irrigation et s’adapte à la sécheresse. Sa culture a donc l’avantage de préserver les ressources en eau. C’est aujourd’hui un véritable atout car la gestion de l’eau devient une préoccupation importante pour protéger notre environnement. De plus, il favorise la biodiversité et contribue à une agriculture raisonnée.

Tradition :

Cultivé depuis plusieurs millénaires, le tournesol était employé par les Indiens d’Amérique du Nord pour ses propriétés alimentaires (graines et huile), médicinales et tinctoriales. Ils se servaient des coques et des pétales de tournesol pour en extraire de la teinture : les peintures faciales étaient faites à base de pétales et de pollen séchés. Ils se servaient également du tournesol à des fins thérapeutiques pour l'enlèvement verrues, le traitement des piqûres de serpent ou le traitement des coups de soleil.

Procédé d’obtention :

L’huile végétale de tournesol est obtenue par pression mécanique des graines. Il faut toutes les graines de 50 grandes fleurs pour fabriquer 1 litre d’huile.

Propriétés

Riche en acide gras essentiel Oméga-6, constituant indispensable des membranes cellulaires, l’huile de tournesol nourrit et protège les peaux agressées quotidiennement.

Elle est particulièrement appréciée pour son équilibre en acides gras : elle contient 12 % seulement d'acides gras saturés et beaucoup d'acides gras mono ou poly-insaturés, acide oléique, acide palmitique et surtout acide linoléique, qui est un acide gras essentiel.